Qui est-ce ?

                         MELPOMENE

THALIE

 ACCUEIL

 Retour à Versification

 

Diogène de Sinope

Féminin pluriel

Non rien de rien

Fantaisie pour la rime

Tornade

Tableau

 

 Pastiches

 

   Le poivrot (Polernaz)

- Le Pélican (A. de Musset)

La cocaille (Polernaz)

- Il était sur  son char(Phèdre/Racine)

Le quignon (Polernaz)

- LeGuignon (Baudelaire)

Pot-au-feu (Polernaz)

 -  Lorsque sous la rafale (Moréas)

 Bernard et Irma (Polernaz)

 -  Caligula IIIème chant(de Nerval)

Laissez-moi dormir(Polernaz)

 -  Vous çetes mort un soir(de Noailles)

Né en avril(Polernaz)

 -  Veillée d'avril(Laforgue)

Nature Morte (Polernaz)

- Sur un portrait du Dante (Nelligan)

Maladie d'amour (Polernaz)

- Quand quelquefois je pense (Desportes)

 Mâle du pays (Polernaz)

- Heureux qui comme Ulysse (Du Bellay)

Dive bouteille (Polernaz)

- Hier au soir (Victor Hugo)

Chanson bretonne(Polernaz)

- Chanson d'automne (Verlaine)

Ninon...que nenni !(Polernaz)

- A Ninon(Lhuillier-Chapelle)

La belle... lessiveuse (Polernaz) ...gueuse (Tristan L'Hermite)

-Le trou...balourd(Polernaz)

Le troubadour (Germain Nouveau)

Vidange(Polernaz)

Vendanges (José-Maria de Heredia)

-Double naugrage (Polernaz)

Je m'embarque (de Vermeil)

 

Codicilles 

 

Odile (J. Cocteau) Additif-Polernaz

Théo (Edouard Guy) Coda-Polernaz

 


  Coup de gueule musical Hervé Dandé

Méta-mort Hervé Dandé

Le Thé Hervé Dandé

 

Les Demoiselles Jacques Porcher

 

La Fin Robert Dandé

 

Epistelectronique Collectif

 

 Annick Meynier 

  Odile                                                        Théo... et complément d'enquête.                     Les Demoiselles

       

Théo             

Lorsqu’il rencontre sur l’asphalte

Une Manon qui lui sourit

     L’oeil allumé, Théo fait halte

     Theo... rit

 

Et bientôt, n’étant pas de bois,

Théo goûte un plaisir extrême

Dont il se délecte trois fois

Théo... r’aime

 

Puis, un peu las de sa prouesse,

Du sommeil du juste et du fort,

Tournant le dos à son hôtesse,

Théo... dort

 

Et quand arrive le matin

Le corps dispos, l’âme tranquille,

En peinard, posant un lapin,

Théo... file.

 

Edouard Guy

 

 

  

 

        Coda

                    Suite réfléchie...

   L’asphalte en soi n’est pas un lit

   La prudence à Théo s’impose

 Une autre fois serait chienlit,

       Théo… dose

 

... il s'enfuit...

 

                                                           

 

Cette chute qui nest pas (quoique...) de reins

- voire  celle de Manon à la voix d'airain... -

 appartient à Pol... qui ne manque pas d'air!... Hein?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright    Pol Ernaz  

 

Polernaz: Tragicomédien - Langue Française : La Saga du H aspiré  - Abracadabrantesque  -  Mots rares ou oubliés : Textes de A à K - Locutions latines

  Lettres du Liban -  Sans mobile apparent :  Correspondances... sans gare - Humour et fantaisie : Le "Défasé"   - Journée fofolles   -  Dacmania -

  Mites au logis   Babouches  - Versifications - Photos Insolites  -  Chansons :  "La Cocaille"  -  Devoir de Mémoire :   Journal d'un appelé -  Lettre d'Algérie  -  Famille Dandé