Qui est-ce ?

                         MELPOMENE

THALIE

 ACCUEIL

 

En versifiant

Diogène de Sinope 

 

Pol Ernaz

 

  1. Féminin pluriel
  2. Non rien de rien
  3. Fantaisie pour la rime

 

Pastiches :

 

Racine

Alfred de Musset

Verlaine

Baudelaire

Moréas

de Nerval

De Noailles

Laforgue

Nelligan

 Desportes

Du Bellay

Hugo

Verlaine2

Lhuillier-Chapelle

L'Hermite

Nouveau

Heredia

 

Appendices logiques :

 

 

  

     

 

 Retour à Versification

Pastiche : Laissez-moi dormir !

 

 

Vous êtes mort un soir

Vous êtes mort un soir à l'heure où le jour cesse.
Ce fut soudain. La douce et terrible par
esse
En vous envahissant ne vous a pas vain
cu.
Rien ne vous a prédit la torpeur et la t
ombe.
Vous eûtes le sommeil. Moi, je peine et je
tombe,
Et la plus morte mort est d'avoir survé
cu

 Anna de NOAILLES   (1876-1933)

 

 

Vous êtes un rasoir

Vous êtes un rasoir et dérangez sans cesse.
-Alors que je suis là assis sur mes deux fesses -
Un repos mérité : vous me cassez le c... !
Rien ne vous obligeait, voilà déjà deux plombes,
A rompre mon sommeil. Eh! Dessus je vous tombe,
Si vous ne décampez, moi je vous évacue.

Polernaz

                                                       

 

 

Copyright    Pol Ernaz

 

Polernaz: Tragicomédien - Langue Française : La Saga du H aspiré  - Abracadabrantesque  -  Mots rares ou oubliés : Textes de A à K - Locutions latines

  Lettres du Liban -  Sans mobile apparent :  Correspondances... sans gare - Humour et fantaisie : Le "Défasé"   - Journée fofolles   -  Dacmania -

  Mites au logis   Babouches  - Versifications - Photos Insolites  -  Chansons :  "La Cocaille"  -  Devoir de Mémoire :   Journal d'un appelé -  Lettre d'Algérie  -  Famille Dandé