Qui est-ce ?

                         MELPOMENE

THALIE

 ACCUEIL

 

En versifiant

Diogène de Sinope 

 

Pol Ernaz

 

  1. Féminin pluriel

 

Pastiches :

 

Racine

Alfred de Musset

Verlaine

Baudelaire

Moréas

de Nerval

de Noailles 

Laforgue

Nelligan

Desportes

Du Bellay

Hugo

Verlaine2

Lhuillier-Chapelle

L'Hermite

Nouveau

Heredia

 

 

Appendices logiques :

 

 

  

     

 

 

 Retour à Versification

Pastiche : Maladie d'amour...

 

 

  Quand quelquefois je pense à ma première vie

Quand quelquefois je pense à ma première vie
Du temps que je vivais seul roi de mon
désir,
Et que mon âme libre errait à son
plaisir,
Franche d'espoir, de crainte, et d'amoureuse en
vie :

Je verse de mes yeux une angoisseuse plu
ie,
Et sens qu'un fier regret mon esprit vient
saisir,
Maudissant le destin qui m'a fait vous
choisir,
Pour rendre à tant d'ennuis ma pauvre âme as
servie.

Si je lis, si j'écris, si je parle, ou
me tais,
Votre œil me fait la guerre, et ne sens point de
paix,
Combattu sans cesser de sa rigueur extr
ême ;

Bref, je vous aime tant que je ne
m'aime pas,
De moi-même adversaire, ou si je m'aime,
hélas !
Je m'aime seulement parce que je vous
aime.

 

 

Philippe DESPORTES   (1546-1606)


 

 Comme un poids sur la panse, résultat d'une envie

Comme un poids sur la panse, et cause d'une envie
Contretemps malheureux
 où pris d'un noir désir,
Je voulu satisfaire et combler le
plaisir
De goûter sans compter le fondant d'Octavie.

Je le vois devant moi, mes yeux en sont rav
is,
Aurais-je des regrets… ah ! Je vais le
saisir,
Nul besoin d'hésiter ni d'avoir à
choisir,
Voilà c'est dit, c'est fait et je me suis
servi !

Je déguste en secret, pas de bruit, je
me tais,
Octavie ne sait rien et me fiche la
paix,
Ce chocolat fondant ! Et je lèche la cr
ème.

Bref, il était si bon, je ne vois
 même pas,
Qu'il ne reste plus rien: le plat est vide,
hélas !
Je l'aimais tellement… Je sens comme un probl
ème

 

Pol DESFENETRES   ou  Polernaz... c'est tout comme...

                                                       

 

 

Copyright    Pol Ernaz 

Polernaz: Tragicomédien - Langue Française : La Saga du H aspiré  - Abracadabrantesque  -  Mots rares ou oubliés : Textes de A à K - Locutions latines

  Lettres du Liban -  Sans mobile apparent :  Correspondances... sans gare - Humour et fantaisie : Le "Défasé"   - Journée fofolles   -  Dacmania -

  Mites au logis   Babouches  - Versifications - Photos Insolites  -  Chansons :  "La Cocaille"  -  Devoir de Mémoire :   Journal d'un appelé -  Lettre d'Algérie  -  Famille Dandé