Qui est-ce ?

                         MELPOMENE

THALIE

 ACCUEIL

 

En versifiant

 

Diogène de Sinope

 

Pol Ernaz

 

  1. Féminin pluriel

 

Pastiches :

 

Racine

Alfred de Musset

Verlaine

Baudelaire

Moréas

de Nerval

de Noailles  

Laforgue

Nelligan

Desportes

Du Bellay

Hugo 

 Verlaine2

Lhuillier-Chapelle

L'Hermite

Nouveau

Heredia

 

Appendices logiques :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 Retour à Versification

Pastiche : On dirait qu'ça t'gêne...

 

Ecoutez la chanson bien douce

Ecoutez la chanson bien douce
Qui ne pleure que pour vous
plaire,
Elle est discrète, elle est lég
ère :
Un frisson d'eau sur de la m
ousse !

La voix vous fut connue (et ch
ère ?)
Mais à présent elle est voi
lée
Comme une veuve désolée,
Pourtant comme elle encore fi
ère,

Et dans les longs plis de son v
oile,
Qui palpite aux brises d'aut
omne.
Cache et montre au coeur qui s'ét
onne
La vérité comme une étoile.

Elle dit, la voix re
connue,
Que la bonté c'est notre
vie,
Que de la haine et de l
'envie
Rien ne reste, la mort venue.

Elle parle aussi de la
gloire
D'être simple sans plus
attendre,
Et de noces d'or et du t
endre
Bonheur d'une paix sans vict
oire.

Accueillez la voix qui
persiste
Dans son naïf épithal
ame.
Allez, rien n'est meilleur à l'
âme
Que de faire une âme moins triste !

Elle est en peine et de
passage,
L'âme qui souffre sans col
ère,
Et comme sa morale est cl
aire !...
Ecoutez la chanson bien s
age.

 

Paul VERLAINE  

Voyez ce chapelet de bouses

Voyez ce chapelet de bouses
Qui ne peuvent que vous déplaire,
Un peu collantes, singulières :
Comptez-les bien elles sont douze !

L'odeur vous est connue (de l'air !)
Et sous ton pied elle est collée,
Ton bas de chausse auréolé
Avec en plus un peu de terre,

Et dans les longs plis de la toile
-Tu sais, cousue par tante Yvonne-
Marquée de longues stries cochonnes
Une tache verte en étoile.


Ces saletés c'est bien connu

Empoisonnent, gâtent la vie.
A tel point que germe une envie,
Se dévêtir, d'aller tout nu.

Posture qui serait sans gloire.
Le plus simple? C'est mieux d'attendre,
Que cela sèche et puis de prendre
Un bon bain chaud dans sa baignoire.

Et si, bien sûr, l'odeur persiste
T'énerve pas, j'ai un sésame :
Pour oublier ce truc infâme
Frotte un peu plus, insiste insiste !

Tu sauras qu'au prochain passage,
Dans ce quartier du Loir-et-Cher,
Il te faudra la vue plus claire !...
Pour sillonner tous les villages.
              

  Polernaz

Copyright    Pol Ernaz

 

Polernaz: Tragicomédien - Langue Française : La Saga du H aspiré  - Abracadabrantesque  -  Mots rares ou oubliés : Textes de A à K - Locutions latines

  Lettres du Liban -  Sans mobile apparent :  Correspondances... sans gare - Humour et fantaisie : Le "Défasé"   - Journée fofolles   -  Dacmania -

  Mites au logis   Babouches  - Versifications - Photos Insolites  -  Chansons :  "La Cocaille"  -  Devoir de Mémoire :   Journal d'un appelé -  Lettre d'Algérie  -  Famille Dandé