Qui est-ce ?

                         MELPOMENE

THALIE

 ACCUEIL 

                                                                            JOURNEES INTERNATIONALES DE OU DU C'EST SELON   

 

JANVIER

FEVRIER

MARS

AVRIL

MAI

JUIN

JUILLET

AOUT

SEPTEMBRE

OCTOBRE

NOVEMBRE

DECEMBRE

 

Iules et scolopendres : cliquez Clic

 

  

Rackam : voir ses copains

         

  

 

 

   

 

 

  

  

   

 

 

  Hohenzollern Dynastie d'Este

  

  

 

 Phragmite des joncs - Sous un autre angle Clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fernand Raunaud - J'suis douanier - CLIC 

 "J'suis douanier"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je te pince, tu me pinces,

la première de nous deux

qui rira...

 

 

satané moustique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saints Bretons

                                                      Calendrier       DECEMBRE

01

 

 Tudal

Journée du nénuphar, du pharaon né nu, du nez de la femme du pharaon qui piqua son far lorqu'il le découvrit nu dans les bras d'un certain Auguste et du pharmacien qui soigna la pharyngite du satrape Pharnabazos qui combattit nu (quelle idée) lors de la bataille de Knidos.              

02

Tadeg

 Journée du scolopendre ou, de LA scolopendre, comme quoi le genre transforme du tout au tout l'objet désigné; et pour peu que l'on donnasse une extension - qui semble couler de source - à l'autre genre... ainsi, le sirop / la cirrhose... peut paraître osé mais pas forcément incompatible. Entre nous, Typhon ou non,le sirop pourrait avoir quelque responsabilité sur la cirrhose amis aussi, admettons-le, des vertus bénéfiques pour éradiquer cette dernière... tout dépend du genre de sirop dont on parle.

03

 Avran

 

 Journée de la prima donna, diva s'il en est, qui donna une aria à la Scala... de Milan. Elle n'avait pas le choix, la Fenice faisait relâche ce jour là.. mention spéciale à Maria Biesu : cette journée vous aura au moins permis de faire connaissance avec un personnage dont vous ne soupçonniez même pas l'existence, me trompe-je?

04

 

 Barban

 Journée de la cantinière nommée Marie-Pierre qui oublia sa guépière (qui n'attrape pas que les guêpes... on en fit une chanson) dans la garçonnière; surprise par derrière elle tomba dans l'ornière en contournant la bétonnière que son mari Pierre avait sorti de la pépinière où avant-hier il chassait le scolopendre (l'insecte ou la plante? C'est selon : voir l'avant veille). Pas plus fière qu'une écolière qui se fait surprendre, mais quelque peu chicanière, sans plus de manière, comme une poissonnière elle injuria Saint Pierre et sans faire de prière alla se pendre; c'était en Brière un quatre décembre.

05

 Houarvian

 Journée en l'honneur de Tarquin le Superbe : un beau,  de Frédéric Barberousse : un poilu avant l'heure, Chlodion le Chevelu : cousin du précédent par les poils, Pépin le Bref : c'est court jeune homme, Charles II le Chauve : jaloux de Chlodion, Louis II le Bègue : un ressasseur, Louis V le Fainéant : un corse, Phlippe III le Hardi : un qui en avait, Charles IV le Bel : descendant du Tarquin de départ, Philippe V le Long : fils d'Albe, Charles V le Sage : un gars sérieux, Charles VI le Fol: co-fondateur de la psychiatrie (on f'rait mieux de passer...vous voyez le rapport?), Jean II le Bon : originaire de Bayonne, Louis XVI le Guillotiné : dit "le distrait" il n'avait plus sa tête à lui, de Caton l'Ancien: un vieux de la vieille, de Pline le Jeune: le petit nouveau et  de Rackam le Rouge; tout en couleur,

06

 

 Nikolaz

 

 Journée dédiée à Appolonios de Rhodes, Athénée de Naucratis, Denys d'Hallicarnasse, Nicolas de Damas, Fulgence de Ruspe, Cyprien de Carthage, Vigile de Thapse, Anselme de Havelberg, Zénon de Vérone et Bébert Omnibus qui n'est pas le moindre de ces célèbres sommités.                         

07

 

Azenor

 Journée du sifflet rieur, du canard siffleur, de Joë Dassin le jour où il alla siffler sur la colline   , des septs nains revenant du boulot  , de Sheila pour le sifflet des copains   ,  de Roger Whittaker roi des siffleur (un échantillon : ), et de toutes les locomotives à vapeur qui inspirèrent Richard Anthony   .

08

 

Budog

 Journée du pot-au-feu, des potées auvergnates, lorraines, savoyardes, alsaciennes, limousines et paysannes et de tous les empotés balourds, benêts, bêtas, empaillés, emplâtres, gauches, gourdes, maladroits, nouilles qui confondent la potée avec le pot-au-feu; encore heureux que ça ne soit pas avec un plat de nouilles!

09

 Kerne

 

 Journée de la betterave rouge, du blanc de poireau, du radis noir, du poivron jaune, des lentilles vertes, du bois acajou, des daltoniens qui n'y voient que du bleu et de sainte Lucie aux yeux ravageurs.

10

 

Koulizh

 Journée en l'honneur de Talleyrand qui contrairement à ce que voudrait faire croire une bonne blague n'est pas originaire d'Houilles. Issu d'une famille du Périgord Charles-Maurice est né à Paris. De plus il n'est jamais tombé d'une commode qui serait à l'origine de son pied bot malgré ce que prétend lui-même dans ses Mémoires, le "syndrome de Marfan" héréditaire et congénital en fut la seule cause. En plus de ce pied bot il n'eut pas de pot vu qu'il passa sa prime jeunesse en Charente ce qui lui ôta l'occasion de trouver des truffes avec les copains; à défaut de truffes il lui resta les bons mots.

11

 

Deniel

 

 Journée de la veuve joyeuse un peu aguicheuse et quelque peu flambeuse, quand ce n'est pas tricheuse, gambadeuse et libidineuse qui noya tant son chagrin (elle était aussi bluffeuse) avec moult cannettes de gueuse qu'en titubant elle tomba dans la Meuse. Mais c'était une bonne nageuse et c'est toute heureuse que notre tapageuse pêcheuse, bêcheuse, ombrageuse et hargneuse s'en tira sous un ciel sans nuage par une nuit radieuse où Bételgeuse faisait  de l'oeil à Orion, de quoi rendre jalouse et songeuse notre baigneuse.

12

 

 Kaourintin

Journée Franz Léhar pour sa Veuve Joyeuse qui ne faisait pas parti du même club que celle de la veille. En même temps qu'un petit rappel sur sa biographie profitez-en pour vous remettre en mémoire la mélodie et la particularité de la ville où il est né, hongroise et slovaque à la fois.

13

 Juzeg

 

 Journée  du canard hélicoïdal : même un lapin averti n'y retrouve pas son latin : voir.

14

 

 

Gwinier

Journée du cormoran, du corme à mettre au rang des organes de réserve souterrain ayant l'aspect de bulbes mais formés d'une tige renflée entourée d'écailles, du cor mourant le soir au fond des bois, du corps de mon ennemi, du corps à corps, du corps de garde, du Coran, des gardes du corps, du cor au pied du garde-corps qui manifesta à cor et à cri quand l'autre garde lui marcha dessus en lui passant sur le corps alors qu'il venait tout juste d'être incorporé dans le corps des nouveaux corybantes intronisés pour suivre le coryphée prêt à embarquer pour Corcyre en passant par le détroit de Corinthe, sans passer par Corfou, où l'on devait jouer la dernière pièce de théâtre d'Adamiantos Coraïs (descendant de Nicandre) en présence de tous les corps constitués; pièce intitulé "Le Coryza du cosaque corrompu" pastiche du Rodogune de Corneille.

15

 

 

 

Santig Du

 Journée du malotru toussant, crachant, éternuant, expectorant des gargouillis et borborygmes inqualifiables au nez et à la barbe (on dit qu'elle en avait!) de  Richenza duchesse de Brunswick fille d'Henri comte de Northeim, elle en fut toute retournée, choquée, se pâma et s'évanouit dans les bras de son mari Lothaire III de Supplinbourg  duc de Saxe, roi des Romains , plus tard empereur du Saint Empire Romain Germanique. Celui-ci, outré, affecté, indigné, le souffle coupé, offensé, révolté, scandalisé, suffoqué, sang-ne-fit-qu'untourné appela la garde, fit arrêter l'importun qu'il occis lui-même, le fit écarteler, décapiter, brûler à petit feu, le voua aux gémonies et intima l'ordre de serrer ses cendres dans un vase métallique (appelé cendrier depuis ce jour)  scellé, bouché, condamné, arrimé, cacheté, capsulé, cimenté, fermé, fixé, joint, maçonné, plâtré, plombé,vissé avant de le jeter aux oubliettes.

16

 Jezekael

 Journée du landau à suspension thermodynamique, avec capote rétractable, bras ellipsoïdal double débrayage et accélérateur de particules élémentaires dont vous pouvez admirer un échantillon à cette adresse.

17

Briag

 Journée du psychopathe androgyne aux pieds fous du roi de Macédoine à la moutarde de Dijon où il n'est pas exclu qu'on y trouvât quelque phragmite des joncs près du canal non cholédoque.

18

 

 Gasian

 Journée d'Yves Ague, illustre navigateur belge un peu fou qui dit "vague" toutes les dix vagues alors qu'il vogue au gré du vent. Dans les milieux en vogue une diva guère encline aux confidences  chuchote sous le manteau qu'il divague; tout cela est un peu vague et sans trop d'importance, alors passons.

19

 Juzel

 Journée de la publicité obscure faite par les concessionnaires de voitures pour vendre leurs véhicules. Exemple : "5000 Euros d'avantage client pour l'achat d'un véhicule neuf"... ce qui laisse à penser que seuls les clients ont droit à cet avantage... et par déduction logique les non-clients peuvent aller se brosser ! Chercher l'erreur.

20

 Douegar

 

 Journée consacrée à Hildegarde et à son ami Henri hippiatre passionné d'hippomancie. Pour en savoir plus rendez-vous : Ici

21

Tomaz

 

 Journée du dentiste incontinent abandonnant subitement son client à son sort pour satisfaire une urgence incontrôlable : imaginez-vous dans la peau du patient, bouche ouverte,  les crampes investissent inexorablement vos mâchoires. La libération de l'un devenant inversement proportionnelle à l'oppression de l'autre...

22

 

 

 

 

 

Deved

 Journée de la chaussure de monsieur Voiture, des après-ski de Jean Sobieski, des ribouis de Geneviève Tabouis, des babouches de Georges Walker Bush, de la ballerine d'Alexandre Borodine, des cothurnes de Saturne, des baskets de Perrette, des bottes de Marie-Charlotte,  des bottillons du postillon, des bottines de tante Ernestine, des brodequins du péquin, des charentaises de Gervaise, des cothurnes de Saturne, des croquenots de Fernand Raynaud (un 22, c'est logique), des escarpins d'Arsène Lupin, des espadrilles du joyeux drille, des galoches du mioche, des godasses de l'ami Bidasse, des godillots de Francisco Franco le caudillo, des grolles d'Éole dansant la farandole sans son auréole du côté de Paimpol (qui n'a pas de falaise contrairement à ce que voudrait faire croire la chanson) , des mocassins de Marie Laurencin parti à l'île de Sein (avec ses seins - difficile d'imaginer le contraire même si elle n'était pas originaire de Seyssins - à moins qu'elle n'eut une fin similaire à Sainte Agathe, ce qui n'est pas prouvé) sans passer par le Pont-Euxin, des mules d'Hercule, des nu-pieds de tous les va-nu-pieds, des pantoufles du vendeur de mouffles ayant gravit en tête de la course (mais arrivé bon dernier : en pantoufle! Ceci explique cela) la colline néo-zélandaise  de Taumatawhakatangihangakoauauotamateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu, il en  perdit son souffle (non pas à courir, mais à lire le nom de cette colline), des pataugas du gâs un peu gaga qui galopa derrière des gallinacés avec son sac en galuchat, des pompes de l'éléphant qui trompe énormément, des richelieus de Richelieu qui n'avaient rien à voir avec les bottes de sept lieues, des sabots d'Arthur Rimbaud, des sandales de l'amiral, des savates du mille-pattes, des socques en peau de phoque d'un amerloque sans toque, des sorlots d'Édouard Lalo jamais matelot se prenant pour Lancelot  arrivant à Saint-Malo à vélo en agitant son grelot dans un sanglot pour partir avec la Vénus de Milo à la pêche au cachalot (tout un mélo), des souliers de Félix Leclerc qui n'était pas fou à lier - loin s'en faut(ou même avec)-, des spartiates de Mithridate , des tatanes du meunier de son fils et de l'âne, et des tennis de Polynices copain d'Ulysse et d'Eurydice cousin d'Aménophis qui partirent avec Gwladys et Alice à l'île Maurice : pour des dieux, quel sacrifices !.

23

 

Gwenvael

 Journée frère Jean des Entommeures citoyen moine de l'abbaye de Thélème, hardi et valeureux défenseur des vignes du Seigneur... Ès uns escrabouillait la cervelle, ès autres rompait bras et jambes, ès autres délochait les spondyles du col, ès autres démoulait les reins, avalait le nez, pochait les yeux, fendait les mandibules, enfonçait les dents en la gueule, décroulait les omoplates, sphacelait les grèves, dégondait les ischies, débezillait les faucilles .. "ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés" aurait dit La Fontaine. (Voir explication de texte) - A découvrir, la petite histoire méconnue sur ce que devint Frère Jean des Entommeures suite à ses exploits.

24

 

 Denoal

Journée du piano forte, des eaux-fortes, des forts des halles, des forts en gueule, de Fort Boyard, de la forêt prochaine où le hibou bout de ne pouvoir se justifier auprès de sa chouette pas chouette du tout  qui le traîna dans la boue pour n'avoir pas voulu lui donner un bout du bouvreuil tombé dans la boue et qu'il  boulotta tout seul. Il est vrai que ce hibou, un peu capricieux et fort en gueule la dédaignait et préférait se rendre au Fort Boyard pour écouter un fort des halles, fait peu banal, jouer du piano forte en contemplant des eaux-fortes.

25

 

 Nedeleg

 Journée du chickungunya pour être moins idiot à la fin de la journée et bientôt de l'année, cadeau : maintenant écrit vous connaissez au moins l'orthographe de ce virus QUI N'EST PAS LE NOM du satané moustique dont l'espèce est en fait l'aede abopictus  qui possède un siphon respiratoire plus court que celui des culex ce dernier étant inoffensif mise à part sa piqûre douloureuse. Il suffit donc de connaître ce détail important et avant de paniquer de mesurer la longueur du siphon du piqueur - Merci Pol pour ce renseignement. Sachez aussi que notre aede abopictus est vecteur également de la dengue, c'est dingue, non ?

26

 

Stefan

 

 Journée de la PUB détournée :  une certaine voiture si véloce que de la route aux airs il n'y a qu'un pas vite franchi... cygne des temps : l'Envol. Et admirez l'interprétation.

27

Yann

 Journée du remugle exhalé par les pieds qui ne sont lavés qu'une fois l'an. Un peu de patience il ne reste que quatre jours d'attente.

28

 

Servan

 

 Journée de la fine fleur des jeunes filles en fleurs petites fleurs bleues dans la fleur de l'âge qui fleurent bon les fleurs et ont le parfum de la fleur d'oranger. Elles aiment les fleurs des champs, en pot, en vase ou en bouquet, ont une sensibilité à fleur de peau, ignorent les fleurs du mal, et mieux que la fleur au fusil ont dans leurs armes une fleur de lys. Comme elles sont bien éduquées, elles savent lancer des fleurs même aux personne qui ne le méritent pas et font toujours une fleur aux âmes fragiles. Tout cela vaut bien qu'on leur chante "Envoi de fleurs".

 

29

 

 

 

Bernez

Journée de la nature et de ses expressions. Ne nous attardons pas sur l'arbre qui cache la forêt, nous ne mettrons pas le doigt entre l'arbre et l'écorce et sans vouloir donner de l'avoine à l'âne, ce qui donnerait carrément le coup de bambou à ce pauvre animal forcément fauché comme les blés, laissons le plutôt manger le blé en herbe, bête pour bête il s'en mordra les sabots la bise venue; Martin Bâton (voir La Fontaine "L'âne et le petit chien") saura l'attendre au coin du bois pour lui montrer de quel bois il se chauffe ! Ce serait le bouquet qu'il prenne ensuite la clé des champs ! Il n'est tout de même pas aussi solide qu'un chêne et serait capable de s'accrocher au cocotier pour faire croire à sa bonne volonté. Surpris dans ses pensées pour le moins hasardeuses il devint rouge comme un coquelicot (un comble pour un âne gris) et comme s'il filait un mauvais coton il en eut les jambes dans les mêmes fibres, trembla comme une feuille, ce qui lui ôta l'envie de conter fleurette à sa belle. Il voulu casser la graine, mal lui en prit, autant chercher une aiguille dans une botte de foin car en chemin battu, où il se trouvait, il ne croît point d'herbe; plus question de s'endormir sur ses lauriers, d'autant qu'il n'était pas blanc comme lys. Trop tard pour effeuiller la marguerite, il la jeta aux orties et se retrouva carrément sur la paille. On savait son Q.I. au raz des pâquerettes, il rêvait d'un autre monde et se laissait aller... il prenait racine et allait bientôt manger les pissenlits par le même bout... le petit chien aboya, son maître le secoua comme un prunier, il se réveilla, de coquelicot devint rouge comme une pivoine en découvrant le pot aux roses, sa belle qui n'avait pas un teint de rose et ne sentait pas la rose (pas étonnant pour une ânesse) était couché sur un lit de roses ! De colère il l'envoya sur les roses, lui tourna les sabots et s'éclipsa derrière un buisson... de roses.

30

 

Tirid

 Journée des feux de la Saint-Jean, de la fumée inexistante sans feu, du feu qui couve sous la cendre, de l'olibrius tout feu tout flamme qui n'y voit que du feu, de la goutte d'eau qui fait déborder le vase et met le feu aux poudres, du feu de paille vite oublié, du feu follet furtif, des feux de la rampe, de l'individu mal intentionné qui joue avec le feu et tire les marrons du feu sous la menace d'une arme à feu. Mais faisons la part du feu et sans vouloir faire feu de tout bois donnons le feu vert pour un peu plus de calme; restons au coin du feu et pensons à nos ancêtres qui avaient le feu sacré, ayons une dernière contemplation pour leur feu.

31

 

Maeleg

 Au terme d'une année riche en nouveaux promus, sortis de l'ombre ou de l'oubli par la volonté de Pol seul maître en la matière et capable de faire ou de défaire du jour au lendemain cette promotion, feux d'artifices et feu de Bengale pour cette ultime journée, grandes orgues et que les voix jubilent :      

Polernaz: Tragicomédien - Langue Française : La Saga du H aspiré  - Abracadabrantesque  -  Mots rares ou oubliés : Textes de A à K - Locutions latines

  Lettres du Liban -  Sans mobile apparent :  Correspondances... sans gare - Humour et fantaisie : Le "Défasé"   - Journée fofolles   -  Dacmania -

  Mites au logis   Babouches  - Versifications - Photos Insolites  -  Chansons :  "La Cocaille"  -  Devoir de Mémoire :   Journal d'un appelé -  Lettre d'Algérie  -  Famille Dandé